Créer un nouveau blog :

A propos de ce blog


Nom du blog :
segregationtpe
Description du blog :

Catégorie :
Blog Société
Date de création :
19.11.2008
Dernière mise à jour :
20.03.2009

RSS

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· I.De l'esclavage à la ségrégation (18)
· II.Les Moyens mis en oeuvre face à la ségrégation (18)
· III.Aujoud'hui, ont-ils leur place dans la société américaine? (33)

Navigation

Accueil
Gérer mon blog
Créer un blog
Livre d'or segregationtpe
Contactez-moi !
Faites passer mon Blog !

Articles les plus lus

· Ku Klux Klan
· Les Afro-Américains Aujourd'hui
· Lois de Jim Crow
· QU'EST CE QUE LA SEGREGATION
· Exemple de Harlem, New York City

· Les Lois de Jim Crow
· Black Panthers
· Carte des Origine ethnique des ancêtres à travers les États-Unis
· TPE ségrégation
· Tout sur La Guerre de Secession et le début de la Ségrégation
· SEGREGATION SPATIALE
· La Ségrégation Urbaine: Les effets et la déségrégation urbaine
· images des esclaves de l'epoque
· segregation raciale petit resume
· Barack Obama - Métis ou Noir

Voir plus 

Statistiques 74 articles


Derniers commentaires

vhttp://euros- finance-credit .centerblog.ne t
Par euros-finance-cred, le 07.12.2014

eh les kkk vous étes vraiment des mabouls hhh, j'ai encore trouver des preuves avec un rabbin américain mais j
Par alpha, le 08.12.2013

une grande femme ! rip
Par Jessi, le 23.09.2013

j'en ai marre des fils de **** de raciste vous croyez que dieu va vous juger selon votre couleur de peau ? ban
Par 100%Black, le 25.06.2013

incroyable ! une tel haine gratuite...
Par daniel, le 07.05.2013

Voir plus

RSS
Recherche
Recherche personnalisée

Black Panthers

Black Panthers

Publié le 07/01/2009 à 12:00 par segregationtpe
Black Panthers
Le Black Panther Party a été fondé en 1967 en Californie. Contrairement aux autres groupes nationalistes noirs, les Black Panthers n’avaient pas de références religieuses. Il prônait l'auto-organisation des noirs et l'auto-défense, et s'affichait comme défendant le droit au libre port d'armes, y compris en public. Le parti s'est dissous au début des années 1970, sous la double pression de la répression du FBI (programme COINTELPRO) et des divergences internes (opposition entre Eldridge Cleaver, qui sera exclu et formera la Black Liberation Army, et David Hilliard).

Selon le programme en dix points du parti (Ten Point Plan) :

«1. Nous voulons la liberté. Nous voulons le pouvoir de déterminer le destin de notre Communauté noire.
2. Nous voulons le plein emploi pour notre peuple.
3. Nous voulons la fin du vol de notre Communauté noire par les capitalistes.
4. Nous voulons des habitations décentes, propres à l'hébergement de personnes.
5. Nous voulons une éducation pour notre peuple qui expose la véritable nature de cette société Américaine décadente. Nous voulons une éducation qui nous enseigne notre véritable histoire et notre rôle dans la société d'aujourd'hui.
6. Nous voulons que tous les hommes noirs soient exemptés du service militaire.
7. Nous voulons la fin immédiate de la brutalité policière et du meurtre des personnes noires.
8. Nous voulons la liberté pour tous les hommes noirs détenus dans des prisons municipales, de comtés, d’État et fédérales.
9. Nous voulons que toutes les personnes noires amenées en cour soient jugées par leurs pairs ou par des personnes de leurs communautés noires tel que défini dans la Constitution des États-Unis.
10. Nous voulons des terres, du pain, des logements, de l'éducation, des vêtements, la justice et la paix. »

Le groupe pratiquait un nationalisme modéré, et ne revendiquait pas d'État noir spécifique, tout en considérant que les Noirs états-uniens formaient une nation à part entière :

« Nous, le parti des Panthères noires, nous voyons les Noirs comme une nation à l'intérieur d'une nation, mais pas pour des raisons racistes. Nous le voyons comme une nécessité qui s'impose, si nous voulons progresser en tant qu'êtres humains et vivre sur cette terre en accord avec autres peuples […] Si les gens veulent s'intégrer - et je présume qu'ils y arriveront d'ici cinquante ou cent ans - c'est leur affaire. […] Le racisme et les différences ethniques permettent au pouvoir d'exploiter la masse des travailleurs de ce pays parce que c'est par là qu'il maintient son contrôler. »